samedi 17 octobre 2009

Balade depuis le pont aux bains de la Caille, FR. Mai 2009

Un dimanche de grand beau temps, une balade s'impose.
Tant qu'a faire, y trouver un peu de fraîcheur passerait bien.



Direction Le pont de la Caille, vallon des Usses entre Genève et Annecy.



En ce moment, Mai 2009, le pont routier est en réfection, du coup il y a peu de monde qui passe par là, la nouvelle autoroute sert de relais - cher -sinon un grand détour s'impose. Je n'aimerais pas être frontalier, les bouchons doivent être insupportables.


Selon notre guide, partir sur la rive gauche, longer la route jusqu'à Neplier, bof, prendre le chemin de Neplier et descendre dans la forêt en suivant le balisage rouge... ah, on a pas vu de balisage, m'enfin, il est difficile de se tromper. Le chemin est en bon état.

La chaleur est importante, même sous les arbres. L'endroit est agréable, très verdoyant, les champs en fleurs.
En s'approchant du fond du vallon, on espérait trouver un peu plus de fraîcheur, que nenni! En fait, le soir on apprendra par les nouvelles que c'était le jour le plus chaud de Mai depuis plus de 100 ans, 33.8°C à Genève.


Un bâtiment se trouve au bord d'un lac artificiel, ça ressemble à un restaurant, une terrasse, des tables et des chaises mais aucune indication ne le mentionne, pourtant ce serait un endroit et décors fort agréable pour se prélasser.
Le lac artificiel semble un peu perméable, du remblais pour le consolider y a été mis récemment, du coup la verdure est remplacée par de la terre à nu. Pô beau.
Des gens sont près du lac, on leur demande ce qu'il en est du chemin qui va vers les bains, un peu d'éboulis mais praticable par contre, côté rive droite, il n'y a pas de chemin qui monte pour rejoindre le dessus des ponts, il passe le long du torrent jusque sous les ponts, c'est tout.


On traverse le petit pont goudronné devant l'étang pour rejoindre la rive droite et remonter le torrent des Usses. Un peu plus loin se trouve des bâtiments et les bassins de la pisciculture, pas sûr que se soit encore en activité. Le chemin continue dans la forêt, se rétrécit. Un panneau indique que la route est barrée dû à des chutes de pierres. Un peu plus loin, à droite, une cascade ou disons une chute d'eau sort d'une fissure verticale de la falaise, dans le torrent des Usses, surprenante, belle, elle y a creusé son lit.



Le chemin se rétrécit, bien abrité par la forêt, le long du torrent, toujours pas plus de fraîcheur.
Env 15 min. plus loin et quelques photos, un ancien pont de pierre. Un couple arrive par là. On leur demande ou mène ce chemin. En fait c'est l'ancienne route des bains, partant juste après les ponts. La route est praticable à pied, seul un virage s'est affaissé mais le passage est possible, comme je n'aime pas prendre le même chemin au retour, ça tombe plutôt bien. Dommage, le guide ne le mentionnait pas.



Un peu plus loin, le bâtiment des bains de la Caille à l'abandon, lieu mystique, beau. Deux bassins se trouvent dans ce bâtiment, des escaliers avec une rambarde kitsch en ciment, style troncs d'arbres permet d'accéder au premier étage. Il n'y a rien, l'impression que tout va s'écrouler trotte dans mon esprit pourtant aucun panneau de mise en garde n'est présent, les constructions anciennes résistent bien au temps!



La source sulfureuse se fait sentir avant d'arriver près du bâtiment, elle se trouve sur l'autre rive, une ligne blanche est tracée, le dépôt du calcium et du soufre le long du filet d'eau qui rejoint la rivière. Un pont en métal la rejoint. On y trouve aussi le vestige d'un grand bassin circulaire et des ruines. Parait qu'il y avait 7 grands bassins communs et 47 bassins individuels. La nature a bien repris le dessus.



On continue rive droite jusque sous les ponts, à peine 10 minutes de marche, chemin acceptable, quelques éboulis et le franchissement boueux de ruisseaux. Deux petites chutes d'eau s'y trouvent. Des équipements de signalisation qui ont fait un grand vol plané ainsi que des chaises et une table dans les arbres, triste décors.




Retour par les bains et le pont de l'ancienne route. Je mentionne route car on voit encore des traces de bitume et de gravier, elle est aussi relativement large avec beaucoup de renforts, maintenant abîmés par endroits. Elle m'impressionne cette route en lacets dans la forêt, dire qu'elle a été construite uniquement pour accéder aux bains depuis le pont de la Caille, incroyable. Travail énorme alors qu'un accès semble plus facile depuis le bas le long du torrent ou s'y trouve une route actuellement.



Retour très agréable, pente douce en dehors du passage "délicat".

Seul couac, électronique, mon gps s'est malheureusement arrêté, d'une pression involontaire sur son gros bouton de marche/arrêt pendant plus de 3 secondes, ce qui ne me permet pas de vous montrer le chemin du retour en entier. Vais devoir trouver une solution pour pas que cela puisse se reproduire!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire